Restauration d’un trépied GITZO modèle 2

imgp7384

Voici le trépied au retour de la transaction

Les trépieds GITZO anciens ayant trente ou quarante ans constituent des accessoires pratiques, stables, solides qui peuvent encore servir. On peut les équiper de rotules modernes. Ceux qui ont l’opportunité d’en trouver un à un tarif intéressant et qui se fichent de l’état esthétique ne doivent pas se priver de l’acquérir. Ces trépieds sont « restaurables » si leur état l’exige.

Le mien a été trouvé sur LBC. Le vendeur en demandait 25€. Il s’agit d’un pied à crémaillère, modèle 2, équipé d’une rotule N°2. C’est un modèle de grand gabarit. Le faible montant demandé par le vendeur ainsi que les photos imprécises m’ont incité à la prudence bien que tout montrait qu’il était complet mais très sale et usagé. De plus, une sorte de bâti en métal avait été ajouté à la platine, probablement pour y fixer une caméra de gros calibre genre Beaulieu R16.

Rendez-vous fut pris et la transaction s’effectua sans problèmes. Un rapide coup d’œil me conforta dans mon impression antérieure, le pied était complet, fonctionnel, la rotule fluide sans pièces cassées, mais sale et quelques éléments étaient en partie oxydées. Il manquait également, chose très courante sur les GITZO anciens, le revêtement en caoutchouc des sept bagues de serrage des jambes du pied et de la crémaillère qui sèche avec le temps.

imgp7383

imgp7382

imgp7395

J’ai démonté le pied. Il ne montrait aucune difficulté de restauration. Les jambes coulissaient sans point dur, les bagues de serrage serraient mais la graisse avait séché. A l’intérieur des jambes, il y a des tubes dans une matière qui ressemble à du presspahn. Parfois ces tubes sont cassés ce qui rend la remise en état impossible. Là, ils sont intacts. L’ensemble des pièces a été nettoyé au Cillit Bang avec une brosse dure, rincé et séché. Les longues molettes de réglage de la rotule très oxydées ont été décapées avec du scotch brite.

imgp7390

Lors du remontage les pièces suivantes ont été graissées avec de l’huile pour moteur de voiture avec un pinceau et sans excès :

  • filetages des bagues de serrage,
  • mécanisme de la crémaillère,
  • axe et vis de fixation des jambes (démontage et remontage délicat)
  • axe du plateau de la rotule. Je n’ai pas graissé les autres éléments de la rotule car le démontage est délicat et ce n’était pas nécessaire.

imgp7401

Une fois nettoyé le pied a meilleure allure

La réfection des bagues de serrage en caoutchouc.

Contrairement à des informations qui circulent sur le WEB, je n’ai pas trouvé des bagues neuves. GITZO n’a plus de pièces détachées pour les anciens pieds. Le site de pièces en ligne – gitzospares – ne propose que des pièces pour matériels récents. On ne trouve pas non plus des molettes de rechange. Les revendeurs n’en ont pas non plus. La solution alternative proposée par les internautes consiste à utiliser soit du tuyau d’arrosage, soit des chambres à air de vélo. J’ai testé avec succès une autre solution, un produit en ruban pour colmater les fuites d’eau de chez GEB. Le voici :

geb-ruban

Ca convient très bien et la préhension est bonne. Durabilité ?

(NDLR: cela fait quatre ans que j’ai fait cette adaptation et ça tient)

Très vite je me suis aperçu que les longues molettes de réglage faites pour une utilisation cinéma ou vidéo étaient encombrantes. Mes recherches pour trouver des molettes plus courtes ont été vaines. Aussi, me suis-je rabattu sur de la tige fileté de 7mm au pas de 1mm trouvée chez WEBER métaux à Paris. Voici les nouvelles molettes provisoires constituée par de la tige filetée coudée revêtue d’isolant de câble électrique. J’envisage de les améliorer.

(NDLR: je traiterai prochainement cette question)

imgp7510

Pour résumer les précautions à prendre pour acheter un trépied GITZO sont les suivantes :

  • s’assurer qu’il ne manque rien, en particulier les molettes de serrage et la molette de fixation (1/4) de l’appareil sur la platine de la rotule,
  • vérifier qu’aucune pièce en métal n’est cassée,
  • contrôler les jambes qui ne doivent pas être bloquées.

A quel prix réaliser une transaction ?

Un trépied moderne et performant valant de l’ordre de 200/300€ on ne saurait trop investir  dans un GITZO d’occasion, complet (molettes et vis de serrage sur la platine), trépied plus rotule, sauf état exceptionnel. Si des remises en état sont nécessaires à l’instar de celles auxquelles j’ai procédé, un GITZO est une bonne occasion entre 60 et 120€ selon la taille, si la rotule vous convient. On trouve aussi des GITZO sans rotule sur lesquels vous pouvez adapter la rotule de votre choix et dans ce cas cela règle la question des molettes. Mais attention au choix de la rotule et à son prix. Le fourchette est large entre du tout venant made in China et une rotule Gitzo récente.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s